Nos offres
Pro

Toutes les solutions pour
les professionnels de l’immobilier

Bien’ici

La meilleure façon de
trouver votre futur logement

Corporate

Découvrir la marque Bien’Ici

Notre offre à la une

Display Gestion Locative

Attirez de nouveaux mandats de gestion locative

Découvrir l'offre

Agent immobilier

Promoteur immobilier

Constructeur de maisons individuelles

Bien’ici Pro / Actus Pro / Comment bien commencer dans le métier d’agent immobilier ?

31/05/2022
Démarrer une carrière dans le secteur de l’immobilier n’est pas une tâche aisée. C’est non seulement un nouveau monde, mais aussi de nouveaux codes qu’il faut s’approprier.

Lorsque l’on débute en tant qu’agent, on ne possède pas forcément de réseau sur lequel s’appuyer, de réputation sur laquelle jouer pour décrocher des mandats, ni les clés pour générer du business. Tous ces facteurs se développent jusqu’à ce qu’elles deviennent des habitudes pour réussir son activité.


Avant de consacrer une partie de votre temps à la prospection immobilière et à la relation client pour capter de nouveaux mandats, il faut passer certaines étapes.


Diplôme requis, réglementation à respecter, habitudes à suivre,… découvrez avec Bien’ici tout ce que vous devez savoir pour réussir le démarrage de votre nouvelle activité.

Les critères indispensables au métier d’agent immobilier

Choisir une formation en immobilier


Des diplômes de Bac+2 à Bac+5, un vaste choix de formations existent pour permettre de devenir agent immobilier. Pour un poste à responsabilités, il est néanmoins préférable d’être titulaire d’un Bac+5. Idéal pour mettre la théorie en pratique, les formations diplômantes en immobilier peuvent éventuellement s’effectuer en alternance. Plusieurs d’entre elles vous permettent d’accéder plus facilement aux métiers de l’immobilier.

 

Certaines qualifications plus poussées comme le Master Droit Immobilier, Droit de l’Immobilier et de l'Habitat ou Urbanisme et Construction, vous donneront un bagage de connaissances supérieures. Pour se spécialiser dans l’une des différentes branches issues du domaine, il existe également le Master Management du Patrimoine et de l’Immobilier ou Maîtrise d’Ouvrage et Gestion Immobilière.


Respecter la réglementation du métier


L’activité d’agent immobilier est encadrée par la loi Hoguet, entrée en vigueur le 2 juillet 1970. Pour exercer la profession, l’agent doit être muni d’une carte professionnelle qui fait foi de ses compétences en matière d’immobilier.

 

Délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie locale, le demandeur doit remplir plusieurs conditions :

  • Justifier d’un diplôme de niveau spécifique et/ou d’une solide expérience sur le terrain ;
  • Souscrire à une garantie financière (de 110 000 € minimum) en cas de détention de fonds ou de valeurs pour le compte de tiers ;
  • Bénéficier d’un contrat d’assurance RCP (Responsabilité Civile Professionnelle) pour se protéger des risques professionnels liés à son activité ;
  • Prouver l’absence d’incapacité ou d’interdiction spéciale d’exercer.


À lire aussi : Les lois en série : la loi Elan, un texte majeur

Les étapes clés d’une activité immobilière réussie

Connaître la tendance du marché immobilier


Avant de démarrer son activité sur la zone d’implantation envisagée, réaliser une étude de marché est fortement recommandé pour valider s’il existe bien un potentiel commercial.

 

Pour cela, il vous faudra vous concentrer sur les grandes tendances du secteur. Soyez particulièrement attentif à la croissance des ventes, tant en volume qu’en valeur. Il est également important de tenir compte de la dynamique concurrentielle et de l’évolution des comportements d’achat sur le marché. 

 

Une expertise du marché immobilier local et de sa population est essentielle pour définir la stratégie commerciale la plus adaptée. Non seulement, c’est un incontournable pour les clients, de plus en plus informés par Internet, mais cela peut aussi être un facteur de différenciation important par rapport à certains concurrents.

 

Enfin, demandez-vous si le marché local est suffisamment dynamique pour supporter l’entrée de nouveaux acteurs sur le marché.


Choisir son statut


L’une des premières étapes consiste à faire le choix entre ouvrir sa propre agence immobilière ou plutôt intégrer l’une des franchises. Ces statuts possèdent leurs avantages et leurs inconvénients, c’est pourquoi il est judicieux d’explorer ses deux possibilités avant de choisir.

 

Créer sa propre agence offre une grande liberté en termes de concept et de procédure. Vous serez également plus autonome dans votre exercice et toutes les prises de décision que vous aurez à faire. Toutefois, la création d’une agence entraîne souvent des coûts initiaux élevés et un risque accru d’échec, en raison du manque d'expérience.


Opter pour un réseau de franchise a l’avantage de réduire le risque d'échec, compte tenu de la notoriété établie et rassurante auprès des clients. Cette option peut vous permettre d'acquérir plus facilement les bons réflexes.


Se constituer une trésorerie de démarrage adaptée


Un agent immobilier ne perçoit pas la même somme tous les mois, car le montant de ses commissions varie selon sa performance mensuelle. Par conséquent, lorsque vous démarrez votre activité, vous devez vous attendre à des premiers mois difficiles et sans vente, avant de faire prospérer votre entreprise. Prévoir une trésorerie initiale est donc indispensable. On estime qu’il faut en moyenne 3 à 6 mois pour commencer à retirer des revenus de son activité d’agent immobilier.


Développer sa notoriété


Assurez-vous d’être visible sur le web en créant notamment un site Internet dédié à votre activité et en étant présent sur les réseaux sociaux. Le B.A BA de la communication immobilière est d’être visible auprès des clients potentiels tout en vous démarquant de vos concurrents. Par conséquent, gagner en visibilité vous permettra d’être plus facilement contacté par les prospects.

 

Cependant, les réseaux sociaux n’ont que très peu d’impact sans la présence sur le terrain, le cœur de métier de l’agent. Si vous démarrez dans l’immobilier, vous devez rencontrer les personnes qui y vivent et font vivre le quartier. Ici, l’idée est de devenir une source d’information incontournable et de confiance dans votre secteur et donc, de vous bâtir une réputation solide. Cela passe notamment par la participation à un grand nombre d’événements.

 

Ouverture de nouveaux commerces, événements sportifs ou culturels,... une présence lors d’événements locaux vous aidera à consolider votre ancrage auprès de la population. Choisissez de préférence des événements proches d’un sujet qui vous intéressent et surtout, veillez à toujours avoir vos cartes de visite avec vous.

 

À lire aussi : Agent immobilier : devenez influenceur !


Maîtriser les outils et logiciels professionnels


Face à l’évolution des besoins des clients, l’agent immobilier doit sans cesse apprendre à maîtriser les outils qui lui sont offerts. Ainsi, le digital est devenu un véritable couteau suisse pour les métiers de l’immobilier. Qu’il soit utilisé pour communiquer, publier les biens auprès d'acquéreurs potentiels ou gagner du temps sur les démarches administratives, il fait partie intégrante de la profession.

 

Certains logiciels de gestion permettent de gérer facilement les locations. Mais un logiciel multifonction permet lui de gérer l’activité de l’agent dans toute sa globalité. Ces solutions ont l'avantage de fournir une panoplie d’outils précieux pour les professionnels de l'immobilier : gestion des annonces de vente et de locataire, pige immobilière, passerelle, agenda, mandat, ...


Très appréciés des internautes, les portails d’annonces permettent de diffuser les biens de votre portefeuille à un grand nombre d’acheteurs potentiels. Vous attirez en même temps l’attention du visiteur sur votre agence et ses services. La diffusion des annonces immobilières de Bien’ici est exclusivement destinée aux professionnels. Faire appel aux solutions de Bien’ici pour augmenter la visibilité de son agence sur le web est une solution efficace pour offrir une meilleure visibilité à vos mandats et permettre de vendre au meilleur prix pour vos clients.


À lire aussi : Rédaction des annonces : pourquoi il faut bien choisir ses mots ?


Assurer une prospection immobilière


Trouver de nouveaux prospects avec des biens à vendre ou à louer est important, voire primordial pour les agents immobiliers. Sans cette étape, l’agence n’aurait pas de portefeuille de biens à recommander aux futurs acquéreurs et donc, ne pourrait pas fonctionner. La prospection immobilière vous permet d’attirer des vendeurs nouveaux ou existants sur le marché immobilier, ainsi que de décrocher des mandats de qualité. Elle est essentielle pour faire grandir votre entreprise dans les meilleures conditions.


Il s’agit de cibler et de regrouper les propriétaires souhaitant vendre ou louer des maisons, des appartements, des immeubles, des locaux commerciaux ou des terrains… Cette clientèle potentielle est partout : dans votre réseau de proximité, sur les réseaux sociaux, dans les clubs sportifs, chez les professionnels, ... La prospection peut être réalisée sur terrain ou porte-à-porte, téléphonique ou numérique. À vous de communiquer et d’instaurer des contacts par tous les moyens possibles.

Envie de mieux connaître et de suivre l’évolution de l’actualité immobilière ? Retrouvez toute l’actualité et nos conseils dans notre rubrique dédiée.

Ici, on répond à toutes vos questions
Prenez contact avec nos conseillers
09 72 50 12 34
ou Par e-mail
Conseillers disponibles du lundi au vendredi de 9h à 18h (appel non surtaxé)

On répond à toutes
vos questions

On répond à toutes vos questions
Prenez contact avec nos conseillers