Nos offres
Pro

Toutes les solutions pour
les professionnels de l’immobilier

Bien’ici

La meilleure façon de
trouver votre futur logement

Corporate

Découvrir la marque Bien’Ici

Notre offre à la une

Display Gestion Locative

Attirez de nouveaux mandats de gestion locative

Découvrir l'offre

Agent immobilier

Promoteur immobilier

Constructeur de maisons individuelles

Bien’ici Pro / Actus Pro / Quels sont les meilleurs drones pour l’immobilier ?

26/07/2022
Grâce aux vidéos et aux photos inédites qu’ils permettent d’obtenir, les drones sont en passe de devenir l’accessoire indispensable de la valorisation des biens immobiliers – en particulier les maisons – mis en vente sur le marché. Mais sur quels critères les choisir et que faut-il savoir avant de les utiliser ?
Réussir son entrée

Les agents immobiliers le savent, la valeur et l’attractivité d’un bien dépendent de ses caractéristiques intrinsèques – nombre de m², exposition, prestations, état général… – mais aussi de son emplacement, de son environnement, et de la facilité avec laquelle les acquéreurs potentiels pourront s’imaginer y vivre.


Au siècle de l’image et du Net, il est donc primordial de présenter d’entrée de jeu le bien à vendre sous son meilleur jour. La solution ? Prendre des photos et/ou des vidéos à l’aide d’un drone.

Vues aériennes et mises en situation

Imaginez. La maison est très belle. Le drone en fait le tour et la dévoile sous toutes ses coutures. Il prend de la hauteur, filme le toit en ardoises, en parfait état, zoome sur la magnifique cheminée en pierre, puis survole le jardin, s’attarde sur le potager, la piscine, la terrasse, l’aire de jeux des enfants avant d’emprunter le joli sentier qui descend au village. Puis, montant dans le ciel, il offre en clap de fin une dernière vue d’ensemble de la propriété dans son environnement calme et verdoyant : rivière, vergers, bois à proximité…


La vente se présente bien. Les candidats à l’achat n’ont qu’une envie, se rendre sur place et visiter le bien. D’autant qu’avec ce joli film, utilisant des technologies de pointe, l’agence s’est démarquée de la concurrence.

Comment choisir son drone ?

Le drone que vous allez choisir doit pouvoir être piloté à bonne distance, être simple et sûr à utiliser, stable lors des prises de vues, doté d’une batterie lui conférant une autonomie de plus de 20 minutes – une séance photo immobilière prend du temps - et, "last but not least", il doit bien sûr produire des images de qualité, en haute définition.


Enfin, vous devrez être en mesure d’exploiter aisément vos films et photos sur tous types de supports : digitaux et print. Voici quatre modèles de drone immobilier à des tarifs abordables pour des engins professionnels, offrant tous une excellente résolution d’images, et qui vous donneront entière satisfaction.



● Le DJI PHANTOM


Considéré comme l’un des meilleurs modèles dans sa catégorie : celle du haut de gamme. Une portée de 7 km et un temps de vol de 30 minutes.

Le plus : la caméra dispose d’ouvertures de focale différentes et prend des photos en mode rafale. Piloter le "Phantom" est un jeu d’enfant, d’autant qu’il détecte les obstacles.


● Le DJI MAVIC Pro


Tarif plus abordable que son grand frère le Phantom mais déjà de très bonne qualité. La caméra est stabilisée. Le mode trépied réduit la sensibilité des commandes et vous permet de faire des mouvements précis.

Le plus : pilotable à quatre mains possible. Une personne pilote le drone, l’autre s’occupe de la caméra.


● Le YUNEEC TYPHOON H Pro


Sa caméra offre une vision à 360 degrés. Le contrôle de l’appareil est aisé. Un sonar le tient à distance des obstacles éventuels au cours du vol.

Le plus : le drone peut être programmé pour faire seul le tour du bien à filmer ou suivre un itinéraire.


● Le PARROT BEBOP 2


Voici un excellent drone d’entrée de gamme, à prix abordable.

Le plus : extrêmement silencieux, il ne dérangera pas les éventuels voisins lors de son utilisation.

La réglementation à connaître sur l'utilisation d'un drone

L ’utilisation d’un drone pour l'immobilier est soumis à des réglementations. Il est nécessaire d'obtenir un brevet ULM et d'homologuer le matériel pour l'utiliser à des fins commerciales. En zone urbaine, une déclaration préfectorale devra être déposée cinq jours ouvrés avant le tournage.


En outre, le pilotage d’un drone, l‘utilisation de sa caméra et la mise en ligne des images requièrent des compétences techniques. Il peut être judicieux de sous-traiter cette prestation pour maximiser le rapport qualité/prix/temps passé. Vous trouverez aujourd’hui sur le marché des startups performantes qui vous proposeront une solution "clé en main". Une possibilité à ne pas négliger, au moins dans un premier temps, car la réalisation des premières vidéos vous permettra de vous démarquer de la concurrence et aura un impact positif sur vos clients vendeurs et acheteurs.

Ici, on répond à toutes vos questions
Prenez contact avec nos conseillers
09 72 50 12 34
ou Par e-mail
Conseillers disponibles du lundi au vendredi de 9h à 18h (appel non surtaxé)

On répond à toutes
vos questions

On répond à toutes vos questions
Prenez contact avec nos conseillers