Nos offres
Pro

Toutes les solutions pour
les professionnels de l’immobilier

Bien’ici

La meilleure façon de
trouver votre futur logement

Corporate

Découvrir la marque Bien’Ici

Notre offre à la une

Display Gestion Locative

Attirez de nouveaux mandats de gestion locative

Découvrir l'offre

Agent immobilier

Promoteur immobilier

Constructeur de maisons individuelles

Bien’ici Pro / Actus Pro / Le secteur de l’immobilier neuf plie mais ne rompt pas

25/07/2022
La chute brutale et conjuguée des mises en chantier et des délivrances de permis de construire au printemps 2020 a porté un rude coup au secteur de l’immobilier neuf.

Pour autant, soutenus par les investisseurs institutionnels et rassurés par le niveau élevé des réservations de logements, les promoteurs résistent à la crise et envisagent l’avenir avec confiance, même si les prévisions d’activités pour 2021 ont encore quelques inconnues…


L’épidémie de Covid-19 a porté un sérieux coup de frein à la construction de logements. En mai 2020, selon les chiffres fournis par le ministère de la Cohésion des territoires, le nombre de permis de construire délivrés a chuté de 8,8 % et les mises en chantier de 10 % par rapport à mai 2019. En mars, avril et mai, la baisse des deux indicateurs a même atteint 46 % par rapport aux trois mois précédents.

Les promoteurs soutenus par le gouvernement…

Par la voix de sa présidente, la Fédération des Promoteurs Immobiliers souligne néanmoins que la crise économique découlant de la crise sanitaire liée au Covid-19 n’explique pas à elle seule le ralentissement d’activité. "La période électorale à rallonge a suscité de l’attentisme", analyse Alexandra François-Cuxac, qui pointe de surcroît les dysfonctionnements persistants en matière de délivrance des permis de construire. En réponse, Julien Denormandie, ministre du Logement, a promis une simplification et une numérisation des procédures en la matière, indiquant par ailleurs dans une récente interview au journal Les Echos que "les premières mesures de soutien aux carnets de commandes sont examinées" et qu’il s’agit "d’éviter à tout prix un trou d’air dans la construction à l’automne".


Le bilan de la période écoulée n’est pas pour autant catastrophique pour les promoteurs immobiliers. Si tous ont vu chuter leurs bénéfices, tous sont restés positifs – alors que tant d’autres secteurs, aéronautique, tourisme ou automobile, ont plongé dans le rouge – et tablent sur des résultats honorables sur l’année.

… Et les investisseurs institutionnels

Plusieurs raisons à cela. À ce jour, 95 % des chantiers ont redémarré et quatre sur cinq fonctionnent normalement. Chez tous les grands promoteurs, les réservations de logements, indicateur clé de la santé du secteur, se sont maintenues voire ont progressé lors du premier semestre 2020. Le carnet de commandes est donc bien rempli côté acheteurs. Certes, les ventes aux particuliers, qu’ils soient acquéreurs de leur résidence principale ou investisseurs locatifs, ont chuté. Mais les investisseurs institutionnels sont venus à la rescousse.


CDC Habitat, filiale dédiée au logement de la Caisse des dépôts et Consignation, a commandé 40 000 logements. Action Logement, qui gère paritairement la participation des employeurs à l’effort de construction et dont la mission est de faciliter l’accès au logement pour favoriser l’emploi, s’est associé à l'assureur Axa pour investir dans la construction de milliers de logements, à Paris et dans ses environs. Autant d’opérations "gagnant-gagnant" pour les promoteurs et les investisseurs. Les premiers ont pu écouler d'un coup de nombreux logements. Les seconds ont pu investir à des prix négociés.

Promoteurs recherchent terrains d’entente

Si la reprise à court terme semble donc assurée, les perspectives plus lointaines dépendent en grande partie de la réponse à une question : quid des futures réglementations en matière d’immobilier neuf avec notamment l’arrivée prochaine de la RE 2020, du coup de barre écologique du gouvernement, des exigences des nouveaux maires écologistes… ?


Mais comme tout le monde s’accorde à dire que le logement a un rôle majeur à jouer dans la reprise, il y a matière à être optimiste. Vous le pensez aussi ?

Ici, on répond à toutes vos questions
Prenez contact avec nos conseillers
09 72 50 12 34
ou Par e-mail
Conseillers disponibles du lundi au vendredi de 9h à 18h (appel non surtaxé)

On répond à toutes
vos questions

On répond à toutes vos questions
Prenez contact avec nos conseillers