Nos offres
Pro

Toutes les solutions pour
les professionnels de l’immobilier

Bien’ici

La meilleure façon de
trouver votre futur logement

Corporate

Découvrir la marque Bien’Ici

Notre offre à la une

Display Gestion Locative

Attirez de nouveaux mandats de gestion locative

Découvrir l'offre

Agent immobilier

Promoteur immobilier

Constructeur de maisons individuelles

Bien’ici Pro / Actus Pro / Quel avenir pour la construction hors site ?

09/12/2021
Alors que le secteur du bâtiment peine à embaucher, que sa productivité a chuté de 20 % en 20 ans, et que ce même secteur est aujourd’hui l’un des seuls à ne pas avoir encore entrepris totalement sa mutation industrielle, il peut s’avérer particulièrement intéressant pour les entreprises de se tourner vers de nouvelles techniques, comme celles de la construction hors site. Zoom avec Bien’Ici sur la progression de l’industrie de la construction hors-site pour gagner en productivité.
Les principes de la construction hors site

La construction hors-site, également appelée (à tort) "construction modulaire", consiste à délocaliser la production d’un bâtiment : la construction en tant que telle, ne se fait pas sur les chantiers, mais directement dans l’usine.


Il convient dans un premier temps de différencier la construction modulaire de la construction hors site. Les modules sont, en quelque sorte, une version plus avancée du hors-site. Ce dernier est une technique de construction qui permet d’adapter la production traditionnelle à la modélisation des données du Bâtiment BIM (Building Information Modeling), en industrialisant le plus de tâches possibles.


En effet, lors d’une conception hors site, les différentes pièces inhérentes au bâtiment, sont préfabriquées une à une et sont ainsi livrées sous forme de pièces détachées. Celles-ci sont ensuite acheminées sur le chantier, et n’ont plus qu’à être assemblées pour un gain de temps considérable. Sur certains bâtiments, tout se fait au sein même de l’usine de manière industrielle, de la planification, à la conception au pré-assemblage.


Selon le rapport rendu par Real Estech au Ministre Julien Denormandie, en janvier 2021, "80 % à 85 % des travaux de construction pourraient être réalisés en usine". C’est une véritable aubaine pour les entreprises, qui peuvent ainsi optimiser leur productivité de manière durable, et sans en augmenter leurs coûts.


Pascal Chazal, fondateur du magazine Hors-Site, expliquait par ailleurs que le "hors-site est en croissance partout, sauf en France…" Chose qui tendrait à évoluer, puisque nombreux sont les professionnels du BTP à se tourner dorénavant vers ce type de projets pour la construction de logements neufs.

Quels sont les avantages liés à la construction hors site et modulaire ?

Malgré les réticences encore bien présentes des consommateurs, les avantages de cette technique sont nombreux. De fait, le premier point à ne pas négliger est le délai de fabrication. Cette méthode de construction réduit de moitié les délais de livraison : tout est fait en usine. Le temps d’exécution des travaux est donc considérablement réduit (pas de climat dérangeant), tout en promettant un meilleur rendu puisque dans l’industrie, les pièces peuvent être soumises à un contrôle qualité.


Secondement, cette méthode est particulièrement avantageuse sur le plan économique. Assurément, cette technique de construction peut apporter jusqu’à 30 % de réduction sur le coût des travaux. La construction hors site permet de "révéler le juste coût de la construction", et va également aider à créer de l’emploi, puisque les embauches "devraient dépasser 200 000 personnes par an dans les prochaines années", toujours selon le rapport de Real Estech.


En termes d’écologie, la construction hors site est soumise à la RT-2012, mais selon les dirigeants de Real Estech, cette méthode de construction s’inscrit "pleinement dans la logique de performance recherchée par la RE 2020". 


En outre, certains matériaux utilisés (comme le bois) sont récupérés sur d’autres constructions modulaires, destinées à la destruction.


La réduction des déchets, de la consommation énergétique et de l’empreinte carbone sont des alliés phares de la construction hors site. Ajoutons que les extensions de bâtiments sont très simples à réaliser sur une construction modulaire grâce à des modules complémentaires.

Quels sont les inconvénients et les points de vigilance ?

Chaque méthode à ses inconvénients, et la préfabrication hors site ne déroge pas à la règle. Le premier inconvénient s’avère être le coût des transports. En effet, pour des pièces préfabriquées, aussi volumineuses, il faut s’attendre à une facture salée lors de la réception du bâtiment, surtout si l’usine est située loin du site de livraison et d’assemblage. De plus, le choix est limité en ce qui concerne la conception du bâtiment, surtout concernant le choix des matériaux à utiliser.


Ajoutons à cela qu’en France, dans l’inconscient collectif, et malgré des spéculations non fondées, les maisons construites hors sites - facilement assimilées à des "préfabriqués" - seraient de mauvaise qualité, pouvant ainsi freiner d’éventuels acheteurs lors d’une potentielle revente de bien à terme.


Sachez également, que les banques restent elles aussi frileuses, car les constructions de ce type nécessitent un plan de financement bien particulier. La plupart du temps, les paiements se font d’avance, ce qui représente un coût très important pour l’acquéreur, et nombreux sont ceux qui se voient encore refuser un emprunt bancaire pour ce type de projet.


Pour un projet réussi, il semble alors indispensable qu’une bonne communication soit installée entre les différents acteurs du chantier : de la planification de l'œuvre avec le client, à la production de l’ouvrage, jusqu’à la livraison.

Ici, on répond à toutes vos questions
Prenez contact avec nos conseillers
09 72 50 12 34
ou Par e-mail
Conseillers disponibles du lundi au vendredi de 9h à 18h (appel non surtaxé)

On répond à toutes
vos questions

On répond à toutes vos questions
Prenez contact avec nos conseillers